Maeva – Femme Précieuse : « Comment j’ai rédigé mon livre en deux mois »

Entrepreneuriat

Tout part d’une idée à mettre sur papier

On est le dimanche 6 janvier 2019. Je suis au workshop de Saïd Amzil, et comme souvent lorsque l’on est dans une salle remplie d’entrepreneurs motivés, à écouter un personnage inspirant nous donner du contenu, les idées fusent de toute part.

Dès le lendemain… Donc lundi. Une idée s’accroche à mon esprit: celle d’écrire un livre.

Le projet peut paraître ambitieux voir irréalisable, d’autant plus que je me donne très peu de temps pour le concrétiser ( j’ai beaucoup de projets sur le feu et celui-ci vient s’y ajouter un peu comme un cheveu sur la soupe), mais pour peu qu’on soit organisé et qu’on en est la volonté: rien n’est impossible. Je le sais.

Je commence par prendre des notes directement : le type de livre que je veux écrire (dans mon cas, roman mais inspiré de la réalité), les questions qui me traversent l’esprit: pourquoi un roman plutôt qu’une simple autobiographie?

Tout simplement parce que je ne pense pas encore être arrivée au dernier chapitre de ma vie, mais je ne veux pas l’attendre pour écrire mon livre…

Alors pourquoi ne pas l’anticiper? Imaginer ce qui pourrait arriver? Pourquoi ce choix?

Parce que je veux transmettre mon espoir aux gens, ma foi même… Ce dont je suis convaincue intimement : que le bonheur existe, que tout le monde le mérite, qu’il faut juste aller le chercher.

Parce-que mon livre est sur la quête de soi, le développement personnel… Parce-que mon livre est sur l’amour… Ce en quoi je crois.

J’écris le titre de mon livre qui est déjà tout trouvé: ce sera le nom de ma boutique en ligne.. “Femme Précieuse”: parce-que tout est parti de là.

De ce besoin de me sentir précieuse quelque part, pour quelqu’un. De ce besoin que j’ai cherché à combler par tous les moyens.

De cette idée aussi que l’on se fait de ce qu’une femme doit faire ou ne pas faire pour l’être. De ce qu’une femme doit être.

J’écris les principales lignes de l’histoire… L’esprit du livre.

Et je prend la décision de le commencer le lendemain.

1 – Écrire le plan

Pour tout projet il te faut un plan: le plus clair et précis possible. Sinon tu iras partout et nulle part. Un livre, un bon livre, c’est un mélange de précision et d’inspiration vagabonde…

Le premier jour, j’écris juste en dix minutes le squelette de tout mon ouvrage… Dans mon cas, c’est relativement facile car je n’ai qu’à suivre la véritable trajectoire de l’histoire.

Exemple: Chapitre 1—> de l’enfance à l’adolescence. (Noter également quelques anecdotes dont on veut parler). Plus vous écrivez sur ce papier, moins vous aurez de charge mentale, et plus vous serez serein dans la suite du travail à fournir, ce qui vous permettra de véritablement vous laisser aller aux joies de l’art d’écrire.

Chapitre 2—> mariage, etc etc Jusqu’à la fin de l’ouvrage.

Personnellement, cette étape de monter le plan ne m’a pas prit plus de dix minutes, mais mieux vaut y passer le temps qu’il faut, car cela fera économiser un temps fou par la suite.

Suivre le plan et rien que le plan…

A partir de là, il suffit de suivre le plan que l’on a fait la veille, tout simplement. Pour ma part, j’ai choisi d’écrire en moyenne une page par jour, tous les matins.

Le fait de n’écrire qu’une page, me permettait de me donner à fond en terme d’investissement affectif. Personnellement, je fais tout avec beaucoup de coeur, et me replonger dans certains souvenirs que je souhaitais utiliser pour écrire a pu être assez éprouvant par moment.

Ecrire plus d’une page par journée aurait peut-être donné un travail bâclé émotionnellement parlant. Et techniquement également, car je relisais et corrigeais la page écrite le jour même. Je l’estimais parfaite à la fin de mon travail d’écriture. Même si bien sûr, tout manuscrit nécessite minimum une relecture extérieure.

A ce rythme là j’ai mis deux mois, car j’ai fais des pauses par moments et je n’écrivais pas le week-end. Je trouve également important d’avoir des moments offs dans nos projets et de les intégrer à notre programme.

Cela permet de toute faire avec beaucoup plus de plaisir que ça ne le serait si on se mettait trop de pressions.

Il est important pour mener à bien un projet de le faire avec un maximum de plaisir. Après c’est ma façon de voir à moi.

J’ai donc mis approximativement deux mois.

2 – Faire appel à l’intelligence collective

Je trouve très important dans la vie professionnelle comme personnelle d’être entourée, et des meilleurs. Cela permet de mener à bien les projets des uns et des autres beaucoup plus rapidement que si on était seul.

Dans ma vie, tout le monde a un rôle précis aussi bien affectivement que professionnellement: pour mon livre, j’ai envoyé le premier chapitre à quelques proches. Blackhijabi m’a rassurée sur mon talent d’écriture, Soumaya sur l’émotion transmise par ce qu’elle avait lu, Nabil Samni m’a dit de faire sauter le premier paragraphe qui n’avait pas grand intérêt ce qui a donné un départ différent au livre et qui a fait qu’on y plongeait directement… Quant à Kalame c’est le seul qui en a lu l’intégralité, car il devait le corriger… Pour finir, c’est mon ami et coach business Abdellah El Habti qui était chargé de faire encore une fois, passer mon rêve à la réalité.

Je lui ai envoyé mon manuscrit corrigé, il m’a demandé ce que j’envisageais comme couverture: j’ai fermé les yeux et lui ai décris le plus précisément possible ce qui me venait à l’esprit.

Et comme par magie il a matérialisé ce projet.

Être bien entourée est un incroyable gain de temps: vous êtes la moyenne des cinq personnes que vous côtoyez le plus, et vos projets aussi.

Vous allez me dire: mais comment bien s’entourer? Tout simplement en traînant aux bons endroits…

Ce pourquoi je fais des évents qui réunissent des gens comme ça et je t’invite à essayer de te rendre à un maximum d’évènements physiques afin d’affiner ton réseau. Certains parlent d’élargir, moi je parle d’affiner…

Mais là n’est pas le sujet du jour.

Abdellah El Habti a trouvé un prestataire au meilleur rapport qualité/prix afin de réaliser la couverture du livre et sa mise en page, avant de faire publier mon livre directement par Amazon. Qui se charge des impressions et envois sans que nous ne leur versions quoi que ce soit, au contraire, c’est eux qui nous versent un pourcentage du livre. De cette façon il n’y a ni perte, ni stock. Tout est géré d’une main de maître par Amazon, ce qui est le moyen le plus simple de faire éditer son livre à moindre coût.

3 – Bismillah ! Lance-toi ! 

Et enfin voici la dernière étape qui n’est pas la moins importante: le lancement. Stratégiquement, nous avons choisis de faire un pré-lancement dans lequel nous sommes actuellement, au cours duquel le livre est à moindre coût afin de récolter un de commentaires sur Amazon et qu’il soit mieux placé dans les propositions du site.

J’ai fais une vidéo que j’ai diffusée sur mes réseaux pour prévenir ma communauté et les premières ventes se sont faites assez rapidement, el hamdoullillah.

Et chaque vente en entraîne d’autres car je reçois des commentaires positifs que je poste, avec le lien du livre. J’ai également mes amis et associés qui se chargent de faire ma pub, ainsi que mes lecteurs en général, car j’ai la chance d’être très proche de ma communauté, la lecture de mon livre les rapprochant encore plus de moi.

J’aime la sincérité dans mes rapports même professionnels. J’aime être proche de celles et ceux qui me suivent…

Je pense que l’on pourrait même parler d’intimité entre nous, ce pourquoi c’est assez aisément que je récolte des commentaires ou de la pub.

Et ça c’est encore un conseil que je souhaite donner à tout entrepreneur qui me lirait :

Soyez vous même. Vraiment.

Les gens le ressentent et du coup vous serez entouré de près ou de loin par des personnes qui vous aime réellement. Mais on ne va pas se mentir: j’ai été très agréablement surprise par les retours de mon livre que je ne pensais pas aussi impactant.

J’ai juste raconté l’histoire que je voulais raconter avec le plus de sincérité possible, et force est de constater que lorsque quelque chose sort de notre coeur: ça rentre dans les coeurs. Nous envisageons un lancement un peu plus grand prochainement insha Allah pour la prochaine étape de ce que nous voulons pour ce livre…

Une émission radio complète est déjà prévue sur le sujet et j’ai quelques projets sur le feu concernant cet ouvrage dont vous ne manquerez pas d’entendre parler, insha Allah.

9 minutes de lecture

Fondatrice de la marque « Femme Précieuse » et auteure du livre « Le Féminisme a changé de camp »

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "Maeva – Femme Précieuse : « Comment j’ai rédigé mon livre en deux mois »"

avatar
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
KALAME
Invité

Article super intéressant

Maëva D
Invité

Merci big Bro.????????????????

Tahirou
Invité

Superbe article, très enrichissant.

Maëva D
Invité

Merci beaucoup ????????

Marie-Odette Maryam Pinheiro
Invité
Marie-Odette Maryam Pinheiro

Salamo alaykoum Maeva. Félicitations pour ton livre que je note dans ma liste de lectures.
Je pense qu\’il y a mille et une façons d\’écrire : en faisant un plan comme toi ou en se laissant guider par son inspiration, et bien d\’autres façons encore. Le tout est de passer à l\’action. Si on attend d\’avoir toutes les idées, un plan et d\’être un expert en orthographe, on ne fera jamais rien. Agis et le reste suivra incha Allah.

Maëva D
Invité

Aleykoum salam ma sœur , barakallah oufik … j’ai partagé ma méthode à moi mais certes il y a autant de méthodes possibles que d’êtres humains sur Terre…

Nadia
Invité

Très bel article ???? Ton livre fait partie de mes coups de cœur de cette année. Il a tous les bons ingrédients réunis : fluidité, sincérité, émotions garanties, bref j\’ai kiffé ???? Bravo à toi et j\’en suis convaincue, c\’est que le début du commencement pour toi… ????

Maëva D
Invité

Merci Nadia … insha allah ????????

Rimou
Invité

Tu m\’as donné envie d\’écrire et de lire ton roman !

Traore
Invité

Bravo, très inspirante !!