Pourquoi posséder des cartes de visite en 2018 ?

Jeune entrepreneur, freelance : pourquoi posséder des cartes de visite en 2018 ?

Branding

À l’heure où le numérique est partout, les contacts physiques sont de plus en plus rares mais indispensables malgré tout. Dans un processus de recrutement, des informations sur un CV envoyé par mail ne remplaceront jamais l’entretien avec le candidat. La carte de visite est un très bon exemple d’habitude que l’on pourrait qualifier de désuète, mais qui reste malgré tout essentielle pour se faire connaître et étoffer son réseau quand on est un jeune entrepreneur ou en freelance. Encore faut-il qu’elle ait été conçue intelligemment et que vous en ayez tout le temps à disposition ! À suivre : tout savoir sur la carte de visite papier, l’élément primordial de votre publicité.

Une tradition millénaire

Depuis la nuit des temps, les individus s’échangent des objets quand ils se rencontrent. En plus d’être un signe de respect, c’est un moyen de marquer les esprits : quand le regard croise cet objet, le cerveau, qui reçoit ces données, lui associe immédiatement une image de la personne qui l’a donné et de la situation dans laquelle cela s’est passé, ainsi qu’un sentiment positif ou négatif. Les tribus s’échangeaient des colliers de coquillages, les capitaines d’équipe de foot s’échangent les fanions avant les matchs : c’est comme ça depuis toujours, et ce n’est pas prêt de changer, même en 2018. Et c’est justement l’ère du numérique qui va entraîner un retour encore plus important vers les cartes de visite papier : imaginez ce qu’il va advenir du mail que vous allez envoyer à une multinationale pour vous présenter : largement noyé dans une boite de réception sursaturée, vous aurez de la chance s'il est lu, encore plus de chance s'il est retenu. Ce qui est encore plus intéressant dans le fait de donner une carte de visite, c’est que la personne qui va la recevoir va vous associer immédiatement à cette carte, et si vous lui faites bonne impression, vous marquez des points. Les cartes de visite virtuelles peuvent également, par leur originalité, marquer les esprits, mais elles ne permettront quand même jamais de faire l’association avec une personne rencontrée. C’est pour cela aussi que vous devez faire attention à la manière dont vous donnez votre carte, à l’attitude que vous avez quand vous faites cette action, au vocabulaire que vous employez au moment de la remettre à la personne. Vous ne devez pas donner l’impression que vous les distribuez à tous ceux que vous rencontrez, tant vous êtes à l’affût de contact. Vous ne devez pas non plus la donner nonchalamment, sans convictions…

Une carte de visite oui, mais pas n’importe laquelle

Votre carte de visite va donner l’image de votre activité, de votre entreprise, de vous, et malgré qu’elle ne soit que de quelques lignes, elle permet de faire une fine analyse de votre situation et peut révéler bien plus de choses que vous ne le pensez. Vous devez faire attention, c’est une carte qui va vous coller à la peau, vous devez donc bien y réfléchir avant de lancer l’impression. L’idée est de marquer celui à qui on la donne, d’attirer l’œil, mais sans en faire trop.

Les règles générales des cartes de visite sont :

  • utilisez un modèle dont la taille est standard, comme celle d’une carte de fidélité, qui se range bien dans un portefeuille. Trop petite, elle va être plus facilement perdue, trop grande, elle va être pliée, fourrée dans une poche, et abîmée voire oubliée
  • c’est le format paysage qui est le plus souvent privilégié, mais rien ne vous empêche d’opter pour un portrait : tout dépend des informations que vous voulez y voir figurer
  • même si vous débutez et que vous n’avez pas encore beaucoup de budget pour la pub, choisissez tout de même un produit de bonne qualité et bannissez les cartes faites maison et découpées à la main, elles ne font pas assez professionnel
  • en 2018, la grande tendance sera écolo : penser à faire vos cartes sur du carton recyclé
  • notez vos coordonnées, celles de votre site, votre fonction et le domaine d’activité de votre entreprise. Si vous le pouvez, ajoutez une photo de vous, pour aider la mémoire de celui qui a reçu votre carte. Évitez des couleurs trop nombreuses et des polices différentes, ça ne donne pas une image cohérente. Par contre, vous pouvez jouer avec la taille des écritures, pour mettre certains éléments en valeur
  • privilégiez l’impression sur le recto et laisser le verso vierge pour pouvoir noter un numéro personnel, ou une date de rendez-vous, ou encore une personne à contacter

Si tout cela vous semble difficile, vous pouvez demander les conseils d’un graphiste, qui pourra aussi vous aider pour la création d’un logo si le vôtre n’est pas encore défini.

Toujours en avoir sur soi

Pour les impressions, le site Helloprint  présente beaucoup d’avantages : il permet de « construire » pas à pas votre carte de visite grâce à de nombreux conseils, l’impression proposée est de très bonne qualité, le rapport qualité prix défi toute concurrence et les envois sont rapides et gratuits ! Mais attention, ne faites pas l’erreur de commander trop de cartes d’un seul coup ! Certes, vous devez en avoir toujours un bon nombre pour ne pas vous retrouver démuni devant une main tendue, mais il vaut mieux faire des commandes successives : si vous changez de statut, ou si l’adresse de votre site change, vous pourrez faire les modifications nécessaires à la commande prochaine sans vous retrouver avec des cartes obsolètes. Il est particulièrement important d’en avoir sur vous quand vous vous rendez dans des forums ou dans des salons : vos futurs clients potentiels voient tellement de personnes pendant ces journées qu’ils se rappelleront plus facilement de vous grâce à votre carte de visite. Pensez également à en avoir toujours avec vous-même en soirée, ou en week-end : vous ne savez jamais quand et qui vous allez rencontrer lors d’un mariage ou d’un dîner, et il est bon d’être prévoyant. Enfin, munissez-vous d’un bon stock si vous partez prospecter en Asie, et plus particulièrement au Japon. Au pays du Soleil Levant, il est impensable de ne pas avoir de carte de visite sur soi, il s’agit même d’un manque de respect évident de ne pas pouvoir donner votre carte en retour de celle que vous présente votre interlocuteur. Et, au Japon où l'on ne plaisante pas avec le respect, ce simple oubli peut vous faire manquer beaucoup de choses.

La carte de visite ne doit pas être le seul support marketing de votre publicité. Vous ne pouvez pas totalement mettre à part le numérique ou vous risquez de passer à côté d’une partie de votre clientèle ou d’éventuels clients. Votre présence sur les réseaux sociaux est importante aussi pour vous faire connaître : supports physiques et supports virtuels vous permettront un balayage complet des personnes que vous désirez cibler.

7 minutes de lecture
Team Muslimpreneur

Toujours prêts à partager nos connaissances !

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Subscribe  
Me notifier des