Eloignez-vous des démotivateurs

Motivation

Jusqu’ici j’ai toujours aimé tout le monde, dans le meilleur du monde, mais plus je vieillis et plus je deviens « grincheux »… ou « grognon », comme diraient mes filles. Et vous savez ce qui me fait ronchonner ? Ou plutôt devrais-je dire « Ceux » qui me font ronchonner…

Ce sont les Dé-mo-ti-va-teurs

Les gens a qui tu parles de ton projet sensationnel que tu t’es enfin décidé à accomplir (ou du moins à commencer à planifier les actions) et qui te disent : « Ouai, mais t’as vu,… imagine que… le grand méchant loup passe par là et te dévore sur le chemin de la maison de Grand mama »

Le genre de gens qui détestent la routine du métro-boulot-dodo, mais qui haïssent encore plus l’idée que toi, tu réussis à t’en défaire.

Voilà ceux qui me font ronchonner !

 Les démotivateurs

Imaginez

Si j’avais du écouter tous les démotivateurs que j’ai croisés, je n’aurais jamais pu devenir entrepreneur, ni faire de hijra au Maroc

Pire je serais encore dans ce fameux centre d’appels (dont je tairais le nom) en train de prospecter des clients pour leur vendre des assurances invalidité qui leur permettrait de gagner 250 000 euros le jour où, malencontreusement, ils deviendraient invalides à 80 %.

Je serai encore là, en train de leur dire :

« Bonjour, je suis Dominique Lacroix (pour info, on s’appelait tous Dominique Lacroix dans le centre d’appels), je suis conseiller clientèle chez….Biiip… et je vous appelle pour vous proposer une assurance invalidité. C’est un produit super génial qui vous permet, en cas d’invalidité à 80 %, de financer le réaménagement de votre appartement, acheter un fauteuil roulant… »

Hoooriiiiible !

Je ne vous raconte pas ce que je prenais dans les dents !

La vie active ressemble à ça pour des millions de personnes. Et donc quand certains d’entre eux confient leur rêve et leur projet à des démotivateurs… c’est la cata !

N’écoutez que ceux qui savent

Le meilleur conseil que je vous donnerai est de n’écouter que des entrepreneurs qui ont su construire un business en partant de zéro. Ce sont les seuls qui peuvent vous comprendre, vous soutenir et vous conseiller au mieux.

Quant aux démotivateurs, éloignez-vous-en.

Je ne dis pas ça méchamment, mais il suffit de réfléchir un peu. Qu’est-ce qu’il en sache votre pote que le business modèle que vous avez décidé d’exploiter soit rentable ou pas ?

Faites simplement Salat istikhara et GO !

La stratégie de l’échec

Comme pour les enfants, on apprend en tombant, en se faisant mal, en testant…

Pour mon premier business, j’avais fait un Business Plan de plusieurs dizaines de pages. Ça a dû me prendre à peu près un mois ou deux. Et finalement, RIEN ne s’est passé comme prévu. J’ai bu la tasse à plusieurs reprises et c’est comme ça que j’ai appris à nager

Dites-le aux démotivateurs !

Dites-leur que vous êtes au courant que vous risquez l’échec. Dites-leur même que c’est votre stratégie.

Fondateur de Muslimpreneur et de Saïd TV

« Celui qui soulage la détresse d’un autre, Allah le soulagera dans ce bas-monde et dans l’au-delà ». [Rapporté par Mouslim]

(45) commentaires

Ajoutez Votre Réponse